État des lieux de patrimoine

État des lieux de patrimoine

Un état des lieux global est fortement recommandé afin d’assurer une bonne gestion technique de son parc bâti.

La visualisation complète permet une excellente connaissance du patrimoine, et ainsi budgéter efficacement les travaux à venir et orientations patrimoniales. Aussi, nous proposons des inspections complètes de clos/couvert de bâtiment, inspection de toitures, inspection de façades, inspections de balcons,…

Outil de maintenance préventive pour les bailleurs sociaux, communes, institutionnels, foncières, property :

Les gestionnaires immobiliers utilisent le rapport de photographies référencées sur plan dans le cadre des plans pluriannuels de travaux. Il permet de le recaler à 2, 5 ou 10 ans en fonction des constats effectués. Le suivi des besoins est effectué au plus juste et la programmation des travaux est optimisée réduisant ainsi les coûts.

Par exemple, un client pourra décider, suite à notre passage, de repousser la réfection d’une couverture. Il utilisera ce budget pour d’autres travaux de mise en sécurité de cheminées détectés finalement prioritaires sur un autre site.

Outil de maintenance préventive pour les syndicats de copropriété, propriétaires particuliers, syndics :

Les particuliers et les syndicats de copropriété utilisent le rapport de photographies référencées sur plan pour répondre à leurs interrogations sur l’état technique des parties inaccessibles du bâtiment ou bien prioriser l’ordre des prochains travaux à effectuer. Par exemple, le ravalement de façade est plébiscité par les résidents mais quel est l’état de la couverture ? Et s’ils engagent le ravalement cette année, auront-ils les ressources financières pour absorber une réfection de couverture imprévue ? Ne faudrait-il pas attendre 2 ans afin de mutualiser les travaux de reprise de zingueries et de ravalement pour n’utiliser qu’une location d’échafaudage et ainsi générer de l’économie ? ….

La visualisation complète de la couverture permet aussi de mettre en place des actions correctrices par anticipation. En effet, de petites réparations peu onéreuses permettent bien souvent de plus gros désordres plus coûteux.

Par exemple, des infiltrations à répétition endommagent très fortement les structures immobilières en faisant éclater à terme les parties béton (épaufrures, fissurations, …). Elles réduisent la solidité des plancher bois dans les cœurs historiques de nos villes avec l’apparition parfois de champignons xylophages.